Médiation, langue & civilité: Médier & remédier 

Les fondamentaux

La première surprise des programmes de formation à la médiation des élèves de collèges, menés par les formateurs de l'Institut depuis 1991, à l'origine dans un but d’éducation à la civilité et à la citoyenneté, fut de constater que les progrès accomplis portaient d’abord sur l'acquisition d'une meilleure maîtrise langagière (Dudreuilh & Nallet, 2003 : Maîtrise de la langue et éducation à la civilité (PDF ici)). Le travail spécifique sur l'expression et la maîtrise des émotions par la maîtrise de la langue, effectué en atelier de médiation, y est pour beaucoup.

La médiation par les pairs et, plus particulièrement, la formation des élèves à la médiation ont montré que lorsque l’on donne aux élèves la responsabilité et les outils pour résoudre leurs conflits, non seulement le climat de l’établissement s’en trouve amélioré mais les blocages de certains élèves pour s’adapter à l’école disparaissent.

Si l’on restaure à la fois le lien entre les élèves et leur estime de soi, les mots pour dire ses maux ("Alphabétisation émotionnelle", Claude Steiner), le respect de l’autre et de la loi en découle presque naturellement et les apprentissages suivent.

Les adultes sont cependant les premiers à profiter d'une formation en médiation.

© TD, 1992, pour EuroMediation Institut, L•E•S• MEDIATIONS sàrl, Genève, Luxembourg, Paris ~ Contact WebMaster